My addiction est un forum RPG city/célébrité.Ici nous acceptons que des persos inventés.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Nous déconseillons aux moins de 16 ans de s'inscrire, car le forum traite d'addictions assez particulières.

Partagez | 
 

 Enfin, je te retrouve [PV Maryse Edgecombe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bella Edgecombe
I'm Sexy and I Know It
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 10/12/2016
Age : 36
Localisation : Hard City
Situation maritale : Célibataire
Feat : Megan Fox
A quel groupe appartiens-tu ? : Addict

Infos supplémentaires
Vos addictions:
Compte en banque:
5000/1000000000  (5000/1000000000)

MessageSujet: Enfin, je te retrouve [PV Maryse Edgecombe]   Sam 22 Juil - 1:18

Aujourd'hui, je n'avais pas travaillé et c'est assez rare. En général, je ne supporte de rester chez moi à ne rien faire. Heureusement qu'il existe d'autres distractions. J'en connais au moins une dans cette ville et j'ai passé la nuit dernière dans ses bras. Cela faisait longtemps que je ne l'avais pas revu et passé la nuit comme ça avec lui, c'était super. Cela faisait maintenant plusieurs heures qu'il était parti et je n'avais pas très envie de finir ma journée seule au fond de mon lit ou de mon canapé. Alors, après son départ, je suis allée me détendre dans un bon bain bien chaud. Je 'y suis prélassée au moins deux heures avec des huiles essentielles et des bains moussants. J'adore la mousse. Une fois détendue et propre, je me sèche, puis je rejoins ma chambre où se trouve mon immense dressing. J'ai l'embarras du choix, mais j'ai envie de faire du sport. Allez savoir pourquoi au lieu de me sentir complètement épuisé, je suis en pleine forme.

Je décide de mettre un bas de jogging gris en coton et un tee-shirt tout simple blanc pour l'accompagner et par-dessus j'ajoute la veste de jogging qui va avec le pantalon. Je me regarde dans le miroir et même si je vais courir, je me maquille légèrement. Un peu d'ombre à paupières et une touche de rouge à lèvres. Après tout, on ne sait jamais quel genre de rencontre, on peut faire, même dans un moment comme celui-là. Ensuite, je m'attache les cheveux en faisant une queue-de-cheval bien haute, je me parfume et je descends. Je vais dans l'entrée et j'ouvre mon placard à chaussures. Et oui mes baskets se trouvent ici, alors que mes autres chaussures plus classes sont dans mon dressing à chaussures. J'enfile une paire de tennis noire et blanche, j'installe mon téléphone dans la poche de ma veste grise, après avoir mis mes chansons préférées en route, puis je prends mes clefs et je sors de chez moi. Je ferme ma porte à double tour et je pars en petites foulées.

Je ne sais pas où ça va me conduire, mais l'air frais me fait du bien. Je ne m'occupe pas de ce qui m'entoure. Je reste concentré sur ma respiration et mon rythme. Pas question de flancher, alors que je viens de commencer. Je sens que ce petit exercice physique m'aide à me vider la tête. J'ai quelques soucis en ce moment, mais rien de très grave. Je fais des cauchemars. Je revois ma mère morte et cela me fait mal. Elle me manque tellement. Si ce salaud ne l'avait pas tué, je n'aurais sûrement pas eu cette vie-là. À cette pensée, je me mets à courir plus vite sans m'en rendre compte. D'habitude, je cours moins vite et plus longtemps, mais là avec ce mauvais souvenir qui vient de m'assaillir, j'ai fait une erreur. Alors, lorsque j'arrive dans le parc qui se trouve à seulement trois pas de chez moi, avec un point de côté monumental, je préfère m'arrêter pour reprendre mon calme.

Je vois un banc et je pose le pied opposé à ma douleur dessus et j'essaye de respirer plus lentement, plié en deux. Ça fait un mal de chien. Quelques minutes plus tard, la douleur se calme enfin et je décide de prolonger ma pause. Je repartirais en courant quoi qu'il arrive, mais plus tard. Je ferme les yeux et j'éteins ma musique. Je me laisse emporter par les autres sons qui proviennent du parc. Les oiseaux qui chantent dans les arbres au-dessus de moi, les abeilles qui bourdonnent en butinant les fleurs et les enfants qui rient dans l'aire de jeux un peu plus loin. Je me sens mieux, sereine et apaiser. Je pourrais rester des heures, assise-là à écouter tout ça. C'est hyper déstressant, je trouve. C'est beau les bruits de la nature et c'est doux. Je somnole à moitié.

J'ouvre à nouveau les yeux et j'ai du mal à reconnaître l'endroit où je me trouve sur le coup. Un sourire se dessine sur mes lèvres. Étais-je vraiment en train de m'assoupir ? Surprenant, vu que deux minutes plus tôt, je me sentais pleine d'énergie. Je me redresse légèrement pour me remettre contre le dossier du banc et je regarde, les gens passaient. Comment font-ils pour être si pressé en passant par ici ? Je ne comprendrai jamais. Puis, tout à coup, j'ai l'impression de rêver. Cette femme là-bas qui passe sur le chemin qui se trouve à une distance d'environ trois mètres en face de moi, ressemble terriblement à Maryse ma sœur. Je ne l'ai pas revu depuis que j'ai quitté la maison, mais je suis certaine que c'est elle. Je reconnaîtrai son visage et sa démarche entre mille. Je me mords la lèvre inférieure. Que dois-je faire ? L'aborder ? Je ne pense qu'elle serait ravie de me voir après ce que j'ai dit sur notre père au tribunal, mais je n'ai pas menti et aujourd'hui encore, j'aimerais qu'elle me croie. Je me mords plus fort et du sang perle sur ma lèvre, mais je m'en moque.

Cela n'a aucune importance. C'est ma sœur et elle vient d'entrer dans ce parc, alors peut-être que notre destin, c'est de nous revoir et de nous réconcilier. J'en ai tellement rêvé. Cela peut-il arriver ? Je l'espère au plus profond de moi. Je me lève au ralenti comme dans les films et je me dirige lentement vers elle. J'ai l'impression que, plus, j'avance, plus elle recule. Cela fait un drôle d'effet. Puis, soudain, je me retrouve à quelques pas d'elle et j’hésite. Et si elle ne me reconnaissait pas ou pire si elle m'envoyait balader, qu'est-ce que je ferais ? Je ne sais pas, mais, à mon avis, ça vaut le coup d'essayer, non ? Finalement, le temps de me décider, elle est passée devant moi, alors je la rattrape.

- Maryse ?

Demandais-je, en arrivant derrière elle. Puis, j'attends de voir si cette femme va se retourner et me répondre. Je suis toute chamboulée. J'ai les jambes qui tremblent de peur. Pourvu que je ne me sois pas trompé de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Enfin, je te retrouve [PV Maryse Edgecombe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin je te retrouve [PV : Drake M. Smith]
» Enfin je te retrouve [Emma]
» Enfin on se retrouve [Sunny Go]
» On se retrouve enfin [Elcolo]
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My addiction :: Hard City :: La ville :: Les parcs-
Sauter vers: